Blogue


Le déménagement


La journée nationale de la fin des baux et des déménagements s’inscrit dans une tradition depuis le 18e siècle. L’arrivée du printemps signifiait à l’époque la fin des baux. Saviez-vous que le Québec est le seul endroit au monde où l’on déménage à une date fixe? La journée nationale de la fin des baux et des déménagements avait lieu à l’origine le 1er mai au Québec.

(Lire la suite…)

À VOS PELLES!

Une pelle remplie de neige peut peser jusqu’à 7 livres. Avec les nombreux centimètres de neige qui tombent en moyenne au Québec à tous les hivers, c’est dire tout le poids que vous devez soulever en pelletant! C’est une excellente raison de préparer adéquatement votre dos à l’effort!

(Lire la suite…)

BONNE POSTURE, BONNE LECTURE!

Qui n’a jamais passé un moment à lire au lit? Vous vous relevez après quelques heures penchés sur votre bouquin favori et vous ressentez alors une grande douleur au cou. Savez-vous qu’il est important de respecter certaines postures lorsque vous êtes assis au lit?

Lire au lit peut vous sembler une activité bien banale, mais elle peut mettre votre cou à rude épreuve. Lorsque l’on reste longtemps dans une même position, il y a une déformation graduelle qui se produit dans les tissus de soutien de la colonne vertébrale. Les ligaments qui maintiennent les vertèbres en place s’étirent graduellement. Si le ligament devient trop étiré et que la vertèbre est moins bien protégée, le corps produira un spasme musculaire de protection. C’est ce spasme musculaire qui causera de la douleur au cou.

Une mauvaise posture de lecture peut aussi déstabiliser la cage thoracique, ce qui pourrait créer des douleurs entre les omoplates et des élancements jusque dans les bras. Lorsque vous lisez au lit, évitez d’être couché sur le ventre, la tête relevée et le menton pointant vers le haut. Vous risquez ainsi d’irriter les facettes articulaires de la nuque. Les muscles voudront protéger les structures, ce qui augmentera la douleur. Normalement, la douleur diminue après quelques jours, le muscle se détend et le ligament se replace tranquillement. Cependant, le spasme prolongé d’un muscle peut causer l’engorgement de celui-ci et provoquer des tensions et des maux de tête.

Vous ressentirez également des brûlures dans la région musculaire affectée.
(Lire la suite…)

BON LIT, BONNE NUIT!

Nous passerions environ le tiers de notre vie à dormir! Si vous êtes de ceux qui doivent composer avec des troubles du sommeil au quotidien, qui souffrent fréquemment de douleurs lombaires au réveil, vous devriez examiner la qualité de votre matelas, de votre oreiller et de votre posture. Ils sont possiblement la cause de vos tourments!

LE CHOIX DU MATELAS

Idéalement, choisissez un matelas de type ferme ou semi-ferme, qui pourra supporter adéquatement votre dos. En dormant sur le côté, les hanches et les épaules absorbent tout le poids du corps. En dormant sur le dos, les muscles lombaires et le sacrum se chargent de faire le travail. Un matelas trop mou risquera de laisser votre colonne vertébrale, votre tête et votre bassin en plan, entraînant facilement douleurs lombaires, céphalées, torticolis et autres douleurs neuro-musculo-squelettiques, au petit matin. À l’inverse, un matelas trop dur pourrait entraîner l’apparition de points de pression désagréables, rendant le sommeil difficile. Pour éviter l’une ou l’autre de ces situations, le plus simple consistera à vous allonger sur le matelas dans la boutique afin d’en tester le confort. Si vous dormez en duo, procédez à l’achat et au test de confort ensemble.
(Lire la suite…)

SOYEZ BRANCHÉ SUR VOTRE SANTÉ!

Plusieurs parties de votre corps peuvent aujourd’hui être remplacées, modifiées et même augmentées. Toutefois, votre colonne et la moelle épinière qui la traverse sont irremplaçables. Toutes les parties de votre corps sont d’ailleurs reliées, d’une manière ou d’une autre, à la colonne vertébrale, par l’entremise du système nerveux. Un système nerveux et une colonne vertébrale en bon état sont donc les bases d’une condition physique optimale.

Évitez les pannes!

Le complexe de subluxation vertébrale (CSV), concept fondamental en chiropratique, désigne un mauvais fonctionnement de l’articulation entre deux vertèbres, qui s’accompagne généralement d’une perte de qualité du mouvement articulaire. Le fonctionnement du système nerveux est étroitement relié au CSV. Pourquoi? Parce que la colonne vertébrale est la protectrice de la moelle épinière, le lien de communication essentiel avec le cerveau.
(Lire la suite…)